Athlé - Sebastian Coe : « Ce n'est pas une situation durable »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le président de la Fédération internationale d'athlétisme se félicite que son sport puisse continuer à exister en période de confinement mais souhaite un retour à la normale dans les prochaines semaines. Entre l'«  ltimate Garden Clash » qui a opposé la semaine dernière les perchistes Renaud Lavillenie, Armand Duplantis et Sam Kendricks, chacun dans son jardin, et les « Impossible Games » prévus au mois de juin à Oslo, l'athlétisme en tant que sport individuel parvient à « rester au premier plan » malgré la pandémie de coronavirus selon Sebastian Coe. « C'est l'un des avantages que nous avons en ce moment » poursuit le président de la Fédération Internationale, « mais ce n'est certainement pas une situation durable pour les athlètes d'évoluer dans des conditions de laboratoire derrière des portes fermées. Nous reconnaissons que pendant quelques semaines ou quelques mois cela peut être une condition nécessaire mais je ne pense pas que quiconque veuille que cette situation soit la même dans six mois ou un an ».

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi