Athlé - USA - Deajah Stevens et Gabrielle Thomas suspendues pour défaut de localisation

L'Equipe.fr
L’Equipe

Les sprinteuses Deajah Stevens, finaliste olympique à Rio sur 200 m, et Gabrielle Thomas ont été provisoirement suspendues pour plusieurs « no shows ». L'Américaine Deajah Stevens (24 ans), qui s'était classée septième de la finale du 200 m aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro en 2016 (puis cinquième aux Mondiaux 2017), a été suspendue provisoirement vendredi pour manquements à ses obligations de localisation antidopage, a annoncé l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU). Sa compatriote Gabrielle Thomas (23 ans), double vainqueure du 200 m du meeting Ligue de Diamant de Lausanne (en 2018 et 2019), a également été suspendue provisoirement, pour les mêmes raisons. Enfin l'AIU a aussi sanctionné de la même façon le Kényan Alex Korio Oliotiptip (29 ans), 11e du 10 000 m des Mondiaux de Doha l'année dernière. Selon les règles antidopage en vigueur, les athlètes doivent indiquer leurs localisations géographiques aux instances de lutte contre le dopage 90 jours à l'avance, afin de permettre des contrôles inopinés hors compétition chaque jour de l'année. Trois manquements à ces obligations en 12 mois constituent une infraction antidopage. Toute l'actualité de l'athlétisme

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi