Athlé - USA - Les méthodes de l'entraîneur américain Rana Reider en question

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'entraîneur américain Rana Reider, qui dirigeait notamment ces derniers mois Christian Taylor, André de Grasse, Trayvon Bromell et Jimmy Vicaut, va faire l'objet d'une enquête pour « comportements sexuels abusifs ». L'Américain Rana Reider (51 ans) est l'un des coaches les plus réputés du moment en athlétisme. Basé à Jacksonville (Floride), ce spécialiste du sprint y entraînait ces derniers mois Christian Taylor, André de Grasse, Trayvon Bromell mais aussi Jimmy Vicaut, dont on ignore encore s'il poursuivra à l'avenir son expérience américaine entamée fin 2019. Mais ainsi que l'a révélé mercredi le Guardian, les méthodes de Reider posent question, et l'organisme américain indépendant US Center for SafeSport aurait reçu de nombreuses plaintes dénonçant un comportement sexuel abusif, ce qui doit déclencher l'ouverture d'une enquête. La Fédération britannique d'athlétisme (UKA) a d'ores et déjà demandé à ses athlètes du groupe Reider, Adam Gemili et Daryll Neita, de cesser toute collaboration avec l'entraîneur américain. « Suite à des informations provenant du US Center for SafeSport indiquant que de nombreuses plaintes pour comportement sexuel abusif avaient été déposées contre le coach Rana Reider et qu'une enquête aux États-Unis était imminente, UKA a informé les athlètes britanniques actuellement entraînés par lui de cesser toute association jusqu'à la fin de ce process » a indiqué UKA au Guardian. lire aussi Toute l'actualité de l'athlé

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles