Athlé - USA - Sha'Carri Richardson remporte le 100 m des sélections américaines en 10''86

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La Texane Sha'Carri Richardson a remporté samedi à Eugene (Oregon) le 100 m des sélections américaines en 10''86 (-1 m/s), devant Javianne Oliver et Teahna Daniels. Ceux qui espéraient un chrono fracassant voire un record du monde devront patienter. Sha'Carri Richardson (21 ans), la nouvelle sensation du sprint US, a remporté samedi à Eugene (Oregon) le 100 m des sélections olympiques américaines en 10''86 (-1 m/s), devançant largement Javianne Oliver (10''99) et Teahna Daniels (11''03) malgré un départ moyen, rattrapé par un finish remarquable. Pour la première fois depuis 1976, les Etats-Unis enverront donc aux JO de Tokyo un trio de « débutantes » olympiques.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Richardson, qui a couru cette saison en 10''72 et affiche sur la piste comme en dehors un très solide tempérament, avait laissé entrevoir un tel talent ces dernières semaines que certains la sentaient capable de s'approcher tout près du record du monde de Florence Griffith-Joyner, 10''49, établi en 1988. Ce sera peut-être pour le Japon, où la concurrence s'annonce très forte pour la jeune Américaine, entre les Jamaïquaines Shelly-Ann Fraser-Price et Elaine Thompson, la Nigériane Blessing Okagbare ou la Britannique Dina Asher-Smith.
Très émue après sa course, la petite Texane (1,55 m) est montée dans les tribunes du Hayward Field pour embrasser sa grand-mère. « Ce que je ressens est incroyable, a-t-elle expliqué à NBC. Participer aux JO, quoiqu'il arrive là-bas, c'est un rêve depuis que je suis jeune. Heureuse ? Oh oui, heureuse, nerveuse, plein d'émotions ! » Richardson a ensuite confié que sa mère biologique était décédée la semaine dernière. « Ma famille et mon coach ont toujours été là pour moi, je suis passée par des moments difficiles, mais ma grand-mère est si précieuse, pouvoir aller la serrer dans mes bras juste après cette qualification pour les JO, c'était fantastique. » Plus tôt dans la journée, elle avait remporté sa demi-finale en 10''64 (+2,6 m/s), très largement devant Teahna Daniels (10''84) et Jeanna Prandini (10''96). Après une mise en action assez mitigée, elle a encore fois produit une fantastique impression de facilité, et s'est même offert le luxe de pointer le tableau de marque du doigt à une vingtaine de mètres de la ligne d'arrivée, tout en manquant de peu de mordre dans le couloir voisin ! L'autre demi-finale a vu la victoire de Javianne Oliver en 10''83 (+ 2,5 m/s) devant Gabby Thomas (10''95) et English Gardner (10''96). lire aussi Trayvon Bromell à l'aise au premier tour du 100 m des sélections américaines

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles