Atlético, déprime à la gagne

SO FOOT
·1 min de lecture

Villarreal-Atlético, 69e minute de jeu. João Felix vient de marquer le deuxième but des siens, et la victoire se dessine pour les hommes de Simeone. Un résultat d'autant plus précieux que les dernières semaines n'ont pas été fameuses, ni pour l'attaquant portugais ni pour son club. Bref, ce dimanche 28 février, tout semble enfin aller pour le mieux au royaume des Colchoneros. Pourtant, au lieu de célébrer, João Félix se tourne vers son banc et demande à son entraîneur de "fermer sa gueule". La réponse de Diego Simeone ne se fait pas attendre, mais elle est lunaire. "J'adore quand les joueurs se rebellent, quand ils ont l'air si énervés, confie-t-il à la presse après la rencontre. J'aime quand les joueurs font preuve de fierté." L'incartade entre les deux hommes aurait tout l'air d'un épiphénomène si elle ne s'inscrivait pas dans une période difficile pour l'Atlético, qui, pour ne rien…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com