Atlanta 1996, les derniers Jeux olympiques disputés par les Bleus

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le 27 juillet 1996, dans le Centennial Olympic Park spécialement sorti de terre pour célébrer les centenaires des Jeux, le groupe américain de soul Jack Mack & the Heart Attack électrise la nuit d'Atlanta, ville qui baigne dans l'euphorie depuis maintenant une semaine. Mais aux alentours d'une heure du matin une bombe explose dans le parc malgré les avertissements de Richard Jewell, dont le cas a inspiré un film. Un attentat qui fait deux morts et 111 blessés. Cinq heures avant le drame, le Portugal de Nuno Gomes et Nuno Espírito Santo mettait fin aux espoirs de médaille de la France dès les quarts de finale (1-2), et ce, à des années-lumière de la terreur qui régnait dans le village olympique. Et pour cause Raymond Domenech et ses poulains se trouvent en Floride, à un bon millier de bornes de cette agitation.



Là, c'est à l'Orange Bowl de Miami que…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles