Atletico Madrid, Cerezo : "Snober le Real serait malpoli"

Le président de l'Atlético Madrid a réagi à la rumeur de rupture des relations institutionnelles entre le Real Madrid et sa formation.

Le Real Madrid et son voisin s'affrontent ce samedi dans un choc de Liga sur fond de polémique. Les deux clubs sont opposés sur un sujet bien particulier et le traditionnel dîner entre dirigeants était notamment  menacé.

Le joueur de la discorde est Theo Hernandez. Le défenseur de l'Atlético actuellement prêté à Alaves est convoité par le Real qui apprécie ses qualités, sa jeunesse et son prix (clause libératoire de 24 millions d'euros). Mais il existe un pacte de non-agression entre les deux voisins madrilènes. Un pacte que le Real serait prêt à briser.

"Quand vous êtes invité à dîner, ce serait malpoli de refuser, non ?", a plaisanté Enrique Cerezo, le président de l'Atlético Madrid, quand il a été questionné sur le sujet par Onda Cero. La rumeur veut que le Real avait respecté le fameux pacte lors du départ de Sergio 'Kun' Agüero en 2011. "Kun est parti sans beaucoup de fanfare. Il est parti sans un mot. Il ne m'a même pas dit au revoir ! Le Real ne nous en a jamais parlé", a précisé Cerezo. Voilà un derby déjà lancé en coulisses...

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages