Tennis - ATP - Indian Wells - Roger Federer, un «super feeling» sa victoire sur Nadal à Indian Wells

L'Equipe.fr
Roger Federer était surpris et ravi des excellentes sensations éprouvées sur le court face à Rafael Nadal lors de sa large victoire en huitième de finale à Indian Wells (6-2, 6-3).

Roger Federer était surpris et ravi des excellentes sensations éprouvées sur le court face à Rafael Nadal lors de sa large victoire en huitième de finale à Indian Wells (6-2, 6-3).«Vous avez gagné contre Nadal et ça a eu l'air facile, comment l'expliquez-vous ?Disons que ça a été facile physiquement parce qu'il n'y a pas eu trop de longs échanges et que ce n'était pas trop intense. Ça n'a pas duré trois heures et demie comme à Melbourne. J'ai essayé de jouer comme je l'avais fait en Australie et je ne pensais pas que ce serait possible à ce point là, pour être honnête, parce qu'ici le court a des rebonds plus hauts.Vous avez donné l'impression de toujours parfaitement centrer les balles.Oui les choses étaient très claires pour moi. Je voyais parfaitement comment je voulais jouer et je sentais très bien la balle. Je savais que je ne devais pas lui laisser de temps mais je ne pensais pas que ça marcherait si bien.Avez-vous trouvé Nadal en dedans ?J'étais un peu surpris parce que son toucher de balle n'était pas trop là, je trouve. Il contrôlait moins bien la balle qu'à Melbourne par exemple. Alors que moi je me suis surpris à la contrôler de bout en bout. C'est d'autant plus étonnant qu'au tour d'avant contrer Steve Johnson j'avais eu beaucoup de mal sur ce plan. D'ailleurs ce matin, à l'entraînement, je n'arrivais presque pas à mettre un retour. Je me disais que ça allait être dur.Et voilà que pour la première fois de votre vie vous avez battu Nadal trois fois de suite, ça vous étonne d'autant plus?En fait pendant les cinq minutes d'échauffement avec Rafa, je me suis dit : «Wahou !, je me sens super bien et le lift ne me dérange pas !» Et c'est resté comme ça pendant toute la partie. Battre Rafa trois fois de suite, c'est un super feeling, je peux vous l'assurer. Mais le plus important était quand même de gagner notre duel de l'Open d'Australie. Une des expériences les plus cools de toute ma vie! Tous les matches qu'on a joués avec Rafa sont spéciaux mais je n'ai pas trop le temps de célébrer celui là parce que je serai de retour sur le court dès vendredi.Ce sera en quarts de finale contre Nick Kyrgios, qui vient de battre Djokovic. Qu'en pensez-vous?Je suis très impressionné par le fait qu'il vienne de battre Novak sur deux tournois de suite (l'Australien avait déjà battu le Serbe à Acapulco il y a deux semaines), et le tout sur la meilleure surface de Noavk ! Nick est un super joueur, j'ai hâte de me retrouver face à lui.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages