ATP: la réponse de Federer à Greta Thunberg sur l'environnement

Roger Federer s’est réveillé. Alpagué sur les réseaux sociaux en raison de son contrat avec une banque, le tennisman suisse a pris la parole ce samedi pour défendre sa position. Critiqué par des militants écologiques et même indirectement par Greta Thunberg, le joueur de 38 ans a rappelé son engagement en faveur du climat et promet d’utiliser son influence pour évoquer ce sujet avec ses sponsors.

Amené à devenir le quatrième sportif de l'histoire à posséder une fortune supérieure à un milliard d'euros, Roger Federer a rapidement souhaité éteindre toute polémique et a félicité les défenseurs de l'écologie pour leur engagement.

"Je suis reconnaissant auprès des jeunes militants de nous pousser à examiner nos comportements, a estimé l’actuel troisième joueur mondial dans un communiqué transmis à l’agence Reuters. J’apprécie les rappels sur ma responsabilité en tant que personne, athlète et entrepreneur et je m’engage à utiliser cette position privilégiée pour dialoguer sur des questions importantes avec mes sponsors."

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Federer touché par les incendies en Australie

L’homme au vingt titres du Grand Chelem poursuit sa préparation pour l’Open d’Australie (du 20 janvier au 2 février) et a également indiqué être particulièrement sensible à la situation traversée par le pays océanien ces derniers mois. En raison, notamment, du réchauffement climatique, l’Australie fait face à de multiples incendies et Roger...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi