Attaque de Dortmund, le parquet confirme l'interpellation d'un suspect

Marc Bartra a donné de ses nouvelles. Le défenseur du Borussia Dortmund va beaucoup mieux.

La rencontre entre le Borussia Dortmund et l'AS Monaco se tiendra bien ce mercredi (à 18h45). Pourtant, toute la lumière n'a pas encore été faite sur l'attaque terroriste dont a été la cible le bus de l'équipe allemande mardi. Cela étant, les autorités allemandes travaillent en toute transparence et communiquent continuellement concernant les informations qu'elles ont à leur disposition.

Watzke : "La famille du BVB est forte"

Mercredi après-midi, c'est le parquet fédéral qui a apporté des nouvelles à travers un communiqué rendu publique. Il y a été confirmé qu'un suspect "islamiste" a été arrêté. Un autre serait encore en liberté et la police fait tout son possible pour le trouver.
Trois lettres de revendication retrouvées

Frauke Köhler, la porte-parole du parquet, a également confirmé que la police avait retrouvé sur les lieux de l'explosion trois lettres de revendication qui tendent à confirmer l'hypothèse d'un attentat djihadiste. Le texte réclamait que l'Allemagne cesse de participer à la lutte contre le groupe Etat Islamique. En revanche, la deuxième revendication parue sur internet et faisant penser à un acte d'antifascistes a été jugée peu crédible. "Après un premier examen, nous avons de très sérieux doutes sur son authenticité", a confié la représentante.

Une note a aussi été publiée concernant la nature de la détonation et les dommages provoqués. Les engins utilisés avaient une "puissance explosive" de 100 mètres et contenaient des tiges métalliques, dont l'une s'est figée dans un repose-tête d'un siège à l'intérieur du bus. Des analyses complémentaires se tiennent toujours pour déterminer la substance explosive qui a été utilisée.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages