Au coeur de l’affaire Benzema au Qatar, il lâche ses vérités

Bien qu’il était auréolé de son statut de Ballon d’or, Karim Benzema n’a pas pu porter l’Équipe de France au Qatar en raison d’une blessure qui était trop importante pour le staff des Bleus, justifiant son forfait. Pour autant, il est question dans la presse d’une machination de la part du sélectionneur Didier Deschamps et de certains cadres du groupe pour l’éviction de Benzema. Hugo Lloris est monté au créneau.

Karim Benzema aurait pu connaître sa deuxième Coupe du monde après le Mondial au Brésil en 2014. Cependant, le staff médical de Didier Deschamps en a décidé autrement. En raison d’une blessure au quadriceps, Benzema a quitté le groupe de l’Équipe de France avant le coup d’envoi de la compétition pour les Bleus face à l’Australie. Depuis, des proches de Benzema et les médias affirment que le Ballon d’or aurait pu revenir au cours de la compétition et que le joueur a tout simplement été poussé vers la sortie par le sélectionneur et certains cadres de l’effectif.

«Pour Karim, on était tous un petit peu surpris»

De quoi pousser Hugo Lloris a sortir du silence. Au cours d’une interview accordée à L’Équipe via laquelle il a annoncé sa retraite internationale, le désormais ex-capitaine de l’Équipe de France est revenu sur l’énorme effet de surprise au moment du départ de Karim Benzema. « Pour Karim, on était tous un petit peu surpris. Ce que nous, joueurs, avons vécu avec son départ, c’est ça : tu t’entraînes le soir, il se blesse, tu vas te coucher, et le lendemain quand tu te…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com