Au coeur du scandale, Le Graët et Deschamps se font encore charger

Dans l’œil du cyclone après ses propos sur Zinédine Zidane, Noël Le Graët pourrait bientôt ne plus être le président de la FFF. La question de son avenir sera débattue ce mercredi par le comité exécutif de la Fédération française de football. Jean-Michel Larqué quant à lui n’est pas certain que le comex passe à l’action. Le consultant pour RMC s’est également exprimé sur la prolongation de Didier Deschamps et sur la manière dont elle a été géré par Noël Le Graët.

Jean-Michel Larqué n’a pas mâché ses mots envers Noël Le Graët ce mercredi matin. Invité de l’émission Apolline Matin sur RMC, il a confié ne rien attendre du comité exécutif de la FFF qui doit se réunir ce mercredi. Il y sera notamment question de l’avenir de Noël Le Graët à la tête de la Fédération française de football, mais le consultant pour RMC Sport s’est interrogé sur les intentions de ce comex.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Ces gens-là ont le sentiment d’être libres dans ce qu’ils peuvent faire »

« À l’heure où on se parle, je n’en sais strictement rien. Le seul qui s’est exprimé à la suite des propos déplacés du président est Eric Borghini, lui-même avocat de formation, et il ne nous a pas éclairé là-dessus. La FFF, comme la Fifa, sont des organes où les gens gravitent et grenouillent depuis des années et considèrent qu’ils sont un État dans l’État. (...) Ces gens-là ont le sentiment d’être…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com