Au Portugal, une attaque à deux visages

Depuis dimanche et le coup d'envoi de la Coupe du monde au Qatar, le Portugal attend son heure. Et si entrer en lice en avant-dernier fait monter la pression, cela permet aussi de voir les autres équipes à l'œuvre et ainsi noter les erreurs à ne pas faire. Sauf que visiblement, la défense du Portugal - de Cancelo, qui s'est fait avoir sur chaque ballon dans son dos, à Diogo Costa qui a failli se faire avoir par la malice d'Iñaki Williams en passant par Danilo Pereira, fautif sur le but de André Ayew - a préféré jouer à la sueca plutôt que de voir l'arrière-garde argentine et allemande se faire bouffer par l'Arabie saoudite et le Japon. Heureusement pour les défenseurs de la Selecção, le Ghana n'a pas trop voulu se rendre dans la surface lusitanienne. Surtout, les attaquants portugais ont fait le boulot pour permettre au Portugal de s'imposer (3-2) et de sauver une défense qui aurait pu tout gâcher d'entrée.

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com