Australie : Dave Rennie ne travaillera pas avec Eddie Jones

Dave Rennie et l'Australie ont vécu une année 2022 difficile, avec cinq victoires en quatorze tests. (A. Mounic/L'Équipe)

Le sélectionneur néo-zélandais des Wallabies, Dave Rennie, a exclu lundi de travailler avec l'ex-sélectionneur de l'Angleterre Eddie Jones avant ou pendant la Coupe du monde.

Limogé de son poste de sélectionneur de l'équipe d'Angleterre début décembre, Eddie Jones ne devrait pas travailler avec les Wallabies ces prochains mois. Alors que la Fédération australienne l'avait contacté au sujet d'une éventuelle arrivée dans l'encadrement en vue du Mondial en France (8 septembre-28 octobre), le sélectionneur Dave Rennie a exclu lundi de collaborer avec Jones.

« Cela n'arrivera pas avant (la Coupe du monde), a-t-il déclaré aux journalistes en marge d'un stage de préparation. Nous n'avons eu aucune discussion à ce sujet. Il n'y a pas de plan pour faire des changements dans le groupe d'entraîneurs à ce stade. Ce qui se passe après 2023 est une autre question. »

Sous contrat jusqu'à la fin de l'année, Rennie a survécu au licenciement malgré un triste bilan 2022 (seulement cinq victoires en 14 tests). Jones, limogé par l'Angleterre en décembre, a déclaré au Sydney Morning Herald le mois dernier que les dernières années avaient très éprouvantes pour lui et qu'il lui serait « difficile » d'entraîner une autre équipe à la Coupe du monde. Mais, a-t-il ajouté, « si quelqu'un se présente et que l'offre est trop bonne pour être refusée, je l'examinerai ».