Auto - 24 Heures du Mans - « Le Mans en héritage » : un documentaire raconte l'aventure Alpine aux 24 Heures du Mans 2021

·2 min de lecture

La réalisatrice Amandine Morhaïm a suivi pour Canal + le parcours d'Alpine dans le championnat du monde d'endurance 2021 jusqu'au podium des 24 Heures du Mans. Un documentaire intimiste d'une heure, diffusé samedi sur Canal + à 15 h 15. Canal+ diffusera, samedi à 15h15 après les qualifications du Grand Prix de F1 de Turquie, un très complet documentaire d'une heure sur la participation du team Signatech-Alpine aux dernières 24 Heures du Mans. L'Alpine A480 y a décroché la 3e place au général avec l'équipage Lapierre-Vaxivière-Negrao, derrière les deux protos Toyota. C'est l'histoire de ce premier engagement en catégorie reine de l'équipe française, menée par Philippe Sinault, que raconte le film de la jeune réalisatrice Amandine Morhaïm : « Alpine : Le Mans en héritage », de la direction des programmes de Canal. L'héritage est celui de la légendaire A442 B, gagnante en 1978 avec Pironi et Jaussaud. La rencontre en début d'année avec le pilote normand d'endurance est d'autant plus touchante que quelques mois plus tard, Jean-Pierre Jaussaud, diminué par la maladie, disparaissait juste avant les 24 Heures du Mans 2021.

« Cette rencontre fait partie de celles qui marquent une carrière, raconte Amandine Morhaïm. Jean-Pierre Jaussaud (83 ans) et son épouse Françoise ont été tellement accueillants ! Ils nous avaient proposé de rester dîner mais nous avons refusé : nous étions en février, cela aurait imposé d'enlever nos masques ; nous n'avons pas osé... » La caméra intimiste de Canal + suit l'équipe Alpine depuis la réception du châssis LMP1 à l'atelier Signatech de Bourges jusqu'au premier test, puis durant toute la course, dans le stand, au sein des briefings et en images embarquées. Ce documentaire de sport automobile explore la manière de travailler pour espérer gagner un jour la plus grande course du monde, il raconte autant Le Mans qu'Alpine. On entre avec l'équipe jusqu'à la délivrance de son résultat, son cheminement vers une posture « crédible et éligible à une suite. Nous avons notre place en hypercar », posent en conclusion les membres de l'écurie avec prémonition. lire aussi Laurent Rossi : « L'engouement du public nous a convaincus » À la suite de la diffusion d'Alpine : Le Mans en héritage en avant-première, mardi soir à Paris, Laurent Rossi, directeur de la marque Alpine, annonçait en effet que le constructeur français allait prolonger son engagement en endurance jusqu'en 2024, date à partir de laquelle Alpine lancera une autre suite à l'aventure du Mans avec un nouveau prototype LMDh.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles