Auto - e-Trophée Andros - Le e-Trophée Andros débute ce week-end à Val Thorens

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Romain Grosjean
    Pilote automobile franco-suisse

Le e-Trophée Andros édition 2021-2022 démarre à Val Thorens (Savoie). Au coeur d'un plateau dense, Jean-Baptiste Dubourg (DA Racing) tentera de garder sa couronne. Romain Grosjean sera là en « vedette américaine » sur les deux premières manches. Après avoir été manche de clôture la saison dernière, Val Thorens retrouve sa place en ouverture de la saison 2021-2022 du e-Trophée Andros (100 % électrique), aujourd'hui et dimanche. Cette édition ne comptera « que » cinq manches celle de Serre-Chevalier (Hautes-Alpes) ne pouvant se tenir en raison d'un désaccord entre le circuit et la mairie. Super Besse (Puy de Dôme) accueillera la finale le 29 janvier prochain. Au niveau sportif, Jean-Baptiste Dubourg tentera de conserver son titre toujours au volant d'une Renault Zoé du DA Racing dirigé par son père, Dominique. En catégorie Elite Pro, il sera accompagné de Nicolas Prost et Romain Grosjean au sein de la structure girondine. Mais Grosjean, qui affiche un véhicule sans marque, ne pourra participer qu'aux deux premières épreuves, son emménagement aux États-Unis, à Miami où il s'installe pour poursuivre sa carrière en Indycar avec Andretti Autosport, ayant été avancé au mois de janvier. Déjà vainqueur de trois manches par le passé, en thermique avant le passage du trophée en 100 % électrique, il tentera de jouer les trouble-fêtes à Val Thorens puis en Andorre. Le double champion WTCR Yann Ehrlacher présent, Sébastien Loeb en guest Pour le titre, les favoris sont les mêmes qu'en 2020-2021. Dauphin de Dubourg, Aurélien Panis rempile avec le SaintéLoc Racing qui alignera un des pilotes à suivre de cette édition, Dorian Boccolacci, vu en Porsche Supercup et Carrera Cup cette année. Nathanaël Berthon, sur la troisième marche du podium du général la saison passée, reste lui aussi fidèle à la même équipe cette année : le Sylvain Pussier Competition. À noter que le désormais double champion WTCR Yann Ehrlacher, quatre trois vainqueur d'étape et troisième du général en 2020, replonge lui aussi avec le M Racing de son oncle, Yvan Muller. Enfin, l'autre grand « nom » de cette édition, Sébastien Loeb, fera lui une apparition uniquement à Super Besse. Son équipe « Sébastien Loeb Racing » sera bien là toute la saison avec Louis Gervoson et le jeune (22 ans) Jérémy Sarhy.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles