Auto - Endurance - Les équipages Toyota vont se disputer le titre mondial d'Endurance samedi à Bahreïn

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Le Championnat du monde d'Endurance 2019-2020 se termine ce week-end avec les 8 Heures de Bahreïn. Les deux équipages Toyota, Buemi-Nakajima-Hartley d'un côté, Conway-Kobayashi-Lopez de l'autre, se disputent le titre pilotes sur cette dernière course de l'histoire pour les prototypes LMP1 Hybride. Plus que jamais les Toyota TS050 Hybrid vont se sentir seules au monde ce week-end. Les deux prototypes de la marque japonaise sont en effet les seuls engagés dans la catégorie LMP1, leurs habituels adversaires Rebellion, Ginetta et ByKolles ayant renoncé à participer aux 8 Heures de Bahreïn, dernière manche du Championnat du monde d'Endurance 2019-2020. Si l'on sait déjà qu'une Toyota s'imposera samedi soir, l'identité de l'équipage qui la pilotera aura son importance puisque c'est tout simplement le titre mondial « pilotes » qui est en jeu.


Vainqueur des 24 Heures du Mans en septembre, le trio Sebastien Buemi, Brendon Hartley et Kazuki Nakajima pointe en tête, avec 175 points au compteur. L'autre équipage Toyota, composé de José-Maria Lopez, Kamui Kobayashi et Mike Conway, pointe à 7 longueurs. Avec 38 points attribués au vainqueur et 27 à son dauphin, celui qui terminera devant l'autre sera automatiquement sacré champion du monde 2019-2020. De par sa position de leader du Championnat, la #8 sera ralentie de l'ordre de 0''54 au tour par le « Success Handicap » qui vise à lisser les performances entre les différentes voitures. Titrés l'an dernier, alors qu'ils partageaient le volant de leur Toyota avec Fernando Alonso, Buemi et Nakajima vont donc devoir batailler ferme pour s'offrir un doublé. Le management de Toyota, déjà sacrée chez les constructeurs, a assuré que les deux voitures pourraient s'affronter librement en course lors de ces 8 Heures de Bahreïn.


Après une séance d'essais ce jeudi, puis deux autres vendredi, les qualifications démarreront à 16 heures (en France). Le drapeau vert des 8 Heures de Bahreïn sera quant à lui agité samedi à midi (14 heures sur place). L'épreuve sera à suivre en direct sur La chaîne L'Équipe. Il s'agira de la dernière apparition en course des prototypes LMP1 hybrides qui représentent la catégorie reine de l'Endurance. 2021 verra en effet l'introduction d'un nouveau règlement technique et l'arrivée des Hypercars, que Peugeot rejoindra en 2022.