Auto - F2 - Arabie saoudite - Oscar Piastri remporte la course principale à Djeddah, raccourcie après l'accident de Théo Pourchaire

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Longue de dix minutes seulement, la course principale en Arabie saoudite a été remportée ce dimanche par Oscar Piastri, qui accroît donc encore son avance au Championnat du monde. Une course également marquée par l'accident du Français Théo Pourchaire. Dimanche après-midi chaotique pour la F2 à Djeddah. La course principale, longue de 28 tours, qui aurait pu voir Oscar Piastri sacrer champion du monde, n'a finalement duré que dix minutes environ, après une suite de rebondissements dramatiques, et a été remportée par l'Australien. Prévue à 15 h 25 heure française, elle a d'abord été retardée de près de 45 minutes, le temps que des travaux soient effectués sur le circuit. Au départ, un violent accident a eu lieu, impliquant Théo Pourchaire (ART), 3e sur la grille et resté bloqué sur son emplacement, et Enzo Fittipaldi (Charouz), parti de 18e place, qui a percuté l'arrière de la monoplace du Français. La course a été immédiatement interrompue, les équipes médicales sont rapidement intervenues pour extraire les pilotes de leur voiture. Ils ont ensuite été transportés à l'hôpital, le Français dans une ambulance, le Brésilien en hélicoptère. La moitié des points attribuée La direction de course, à cause du retard pris et de la course de F1 prévue à 18 h 30, a décidé de relancer l'épreuve raccourcie sur une durée de 20 minutes plus 1 tour, avec arrêt au stand obligatoire et la moitié des points attribuée. Le départ lancé, avec Piastri devant, s'est plutôt bien passé, sans incident à signaler. Mais après un peu plus de dix minutes, un accident impliquant deux pilotes, Olli Caldwell et Guilherme Samaia, a contraint la voiture de sécurité à intervenir. De nombreux pilotes, dont le leader australien, sont alors rentrés pour changer de pneus, entraînant un embouteillage dans la voie des stands. Mais alors que Piastri avait repris la piste en 6e position, la course a été interrompue, définitivement cette fois.

Il a alors fallu quelques minutes pour que le classement soit officialisé, et c'est bien celui avant l'accident qui a été entériné. Piastri, déclaré vainqueur devant Robert Shwartzman et Ralph Boschung, a donc marqué 12,5 points et devra attendre le week-end prochain, à Abu Dhabi, pour être éventuellement sacré champion (il compte 213,5 pts, Shwartzman 162 et Guanyu Zhou 149). Son équipe, Prema, a elle décroché le titre ce dimanche.

lire aussi Toute l'actu auto-moto

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles