Auto - Formule Renault - « Un grand pas en avant », apprécie Victor Martins, champion 2020 de Formule Renault Eurocup

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Victor Martins, 19 ans, champion 2020 de Formule Renault Eurocup, avoue avoir beaucoup progressé au sein de l'équipe ART Grand Prix avant la prochaine étape de sa carrière, la F3 Europe. Victor Martins a conclu, dimanche, sa troisième saison en Formule Renault Eurocup par une nouvelle deuxième place, derrière Lorenzo Colombo (double vainqueur, samedi et dimanche au Castellet). C'était le treizième podium de l'année pour le jeune Français (19 ans), champion 2020 de Formule Renault Eurocup depuis samedi (sept victoires, cinq deuxièmes places et une troisième place). Passé chez Art Grand Prix cette saison, il termine le Championnat avec 44 points d'avance sur son dauphin, le Brésilien Caio Collet, membre de la Renault Sport Academy.
lire aussi Victor Martins sacré L'an passé, Victor Martins avait perdu le titre pour sept points lors de la finale à Abu Dhabi, face à l'Australien Oscar Piastri (champion d'Europe F3 2020). Cette fois, il a mené son Championnat avec constance et brio depuis ses deux premières victoires de rang sur le Nürburgring, qui lui ont permis d'effacer d'un coup son retard de début de sa saison sur Collet et Vidales. « L'objectif est rempli, se réjouissait Victor Martins, champion du monde de karking OK Junior en 2016. C'était une saison difficile, marquée par un grand combat avec Caio (Collet) et l'écurie R-ace GP. Notre travail a payé, que cela soit avec notre sérénité dans les moments difficiles ou notre capacité à saisir les occasions. Je veux remercier l'équipe de m'avoir fourni une voiture me permettant de remporter ce titre et il s'agit d'une victoire collective. » Victor Martins « Je sais que nous pouvons aller très loin avec les personnes qui m'entourent, donc je suis très confiant pour l'avenir ! » « Sur le plan personnel, je suis très content de mon développement, a-t-il poursuivi. J'ai encore appris énormément avec des situations auxquelles je n'avais jamais été confronté dans ma carrière. J'avais toujours commis de petites erreurs à des moments cruciaux m'empêchant de concrétiser jusqu'à présent en monoplace. Ce sacre représente donc un grand pas et j'espère que cette expérience me bénéficiera dans les années futures. Je sais que nous pouvons aller très loin avec les personnes qui m'entourent, donc je suis très confiant pour l'avenir ! » L'avenir, c'est le passage en F3. Lors des essais collectifs de fin de saison, à Barcelone, Martins a déjà pu tester la monoplace. Un autre pilote français figure dans le top 10 final : Hadrien David, membre de la Renault Sport Academy, dixième au général avec un podium pour sa première année, quatrième au classement rookie gagné par Alex Quinn (4e au général). lire aussi Résultats et classement