Coronavirus : les 500 Miles d'Indianapolis reportés au 23 août

L'Equipe.fr
L’Equipe


Les 500 Miles d'Indianapolis, qui devaient initialement se tenir le dimanche 24 mai, ont été reportés, jeudi, au 23 août, à cause de la pandémie de coronavirus.


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

La pandémie de coronavirus prend chaque jour de l'ampleur aux États-Unis, et le calendrier des sports mécaniques est également bouleversé là-bas en fonction de cette avancée. Par conséquent, les organisateurs des 500 Miles d'Indianapolis ont annoncé, ce jeudi, que l'épreuve mythique américaine, qui se tient d'habitude le week-end du Memorial Day, soit le 24 mai cette année, a été reportée au 23 août. Le GP d'Indianapolis, qui lance le programme chargé du mois de mai dans l'Indiana, a lui été reprogrammé le 4 juillet, la veille de la course de Nascar du Brickyard 400.



Toute l'actualité liée au coronavirus

« Le mois de mai sur l'Indianapolis Motor Speedway est ma période préférée de l'année, et comme tous les fans, je suis désolé que nous ayons dû reporter les 500 Miles, a déclaré Roger Penske, le nouveau patron de l'Indycar. Mais la santé et le bien-être de tous les participants et spectateurs est notre priorité absolue, et nous pensons que ce report est une décision responsable étant donné la situation à laquelle nous faisons face. »

C'est la première fois de leur histoire que les 500 Miles, dont la première édition a eu lieu en 1911, n'auront pas lieu en mai. La saison d'Indycar devrait, dans l'état actuel des choses, débuter le 30 mai à Detroit.

À lire aussi