Auto - Indycar - En Indycar, Alex Palou champion, Colton Herta enchaîne

·3 min de lecture

L'Espagnol Alex Palou a assuré la conquête de son premier titre Indycar avec une quatrième place à Long Beach dimanche. L'Américain Colton Herta a remporté sa deuxième victoire de suite à l'issue d'une course dont Simon Pagenaud a pris la 5e place. La saison 2021 d'Indycar a rendu son verdict dimanche soir à Long Beach, au sud de Los Angeles, et sans surprise Alex Palou (Chip Ganassi) a été sacré champion. Il est devenu le premier Espagnol à remporter le championnat nord-américain. Disposant d'une bonne marge sur ses deux derniers rivaux, Palou a été aidé dès le premier tour puisque son plus proche concurrent, Pato O'Ward (McLaren SP), a été envoyé en tête à queue. Quelques tours plus tard, le Mexicain était même victime d'une casse à l'arrière droit, où il avait été touché au premier tour par Ed Jones, qui anéantissait tous ses espoirs. Palou n'avait alors plus qu'à finir la course. Mais il a tenu à coiffer cette première couronne avec panache, terminant à la quatrième place.

Devant, c'est Colton Herta (Andretti), déjà vainqueur à Laguna Seca dimanche dernier, qui s'est imposé au terme d'une magnifique remontée sur ses terres puisqu'il a grandi en Californie du Sud. Parti 13e après s'être emmêlé les pinceaux en qualification, il s'est montré quasiment intouchable et seule la sortie de la voiture de sécurité à une vingtaine de tours de l'arrivée l'a mis en position d'être inquiété par Josef Newgarden (Penske), qui termine deuxième de la course comme du championnat. Scott Dixon (Chip Ganassi), le champion 2020, complète ce podium. Deux Français dans le Top 10 Simon Pagenaud (Penske) a pris une belle cinquième place, son troisième top 5 de la saison. Parti quatrième, il a fait toutes la course aux avant-postes et termine dans le diffuseur de Palou même s'il n'a jamais pu l'inquiéter sur un tracé où il est difficile de dépasser. lire aussi Grosjean file à l'américaine chez Andretti Romain Grosjean, pour sa dernière course avec le Dale Coyne Racing avant de rejoindre Andretti, n'a pas atteint son objectif qui était de remporter le titre de « rookie » (débutant) de l'année. Il devait remonter 20 points sur Scott McLaughlin (Penske) mais a vu sa course s'arrêter prématurément. Après un premier moment chaud avec Pagenaud, l'ancien pilote de Formule 1 a légèrement effleuré le mur avec l'arrière droit, suffisant pour l'obliger à s'arrêter et à réparer. lire aussi Grosjean, la conquête de l'Ouest Enfin pour ce qui était peut-être sa dernière course en Indycar, Sébastien Bourdais (AJ Foyt) a réalisé une belle performance avec son quatrième Top 10 de la saison. Il termine huitième après s'être élancé seulement 22e. En 2022, dernière saison avec la motorisation actuelle avant le passage à l'hybride, Palou fera forcément partie des favoris à sa succession avec une très longue liste de prétendants allant de ses coéquipiers, Scott Dixon et Marcus Ercisson, à Pato O'Ward et Josef Newgarden, en passant par Romain Grosjean qui disputera une saison complète avec Andretti. Le coup d'envoi aura lieu, pour la première fois, dès le mois de février, le 22, dans les rues de St Petersburg en Floride. lire aussi Le calendrier 2022 est connu

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles