Auto - IndyCar - Marcus Ericsson s'impose lors de la première course d'Indycar à Detroit, Romain Grosjean abandonne

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Surprise, c'est Marcus Ericsson (Chip Ganassi) qui a remporté la première course à Detroit où les Français ont été en difficulté, Romain Grosjean étant notamment contraint à l'abandon. Et de sept vainqueurs différents en sept courses. L'Indycar a poursuivi son incroyable début de saison samedi à l'occasion de la première course à Detroit (deuxième dimanche à 18 h 50). C'est le Suédois Marcus Ericsson qui est donc devenu le septième vainqueur en 2021 pour son tout premier succès dans un championnat nord-américain qu'il avait rejoint en 2019.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le pilote du Chip Ganassi Racing a vu sa tâche grandement facilitée en fin de course par l'abandon de Will Power. L'Australien du Team Penske était leader depuis une bonne partie de la course lorsqu'il a vu sa monoplace ne pas redémarrer après une interruption du Grand Prix à six tours de l'arrivée. Grosjean sort et abandonne, Pagenaud 12e derrière Bourdais Ce drapeau rouge avait été provoqué par la sortie de piste de Romain Grosjean (Dale Coyne) qui a vécu son premier véritable accroc depuis qu'il est arrivé aux Etats-Unis. Il est crédité d'une 23e place. La meilleure performance tricolore est pour Sébastien Bourdais (AJ Foyt), onzième après avoir fini fort. Simon Pagenaud (Penske) termine juste derrière le Manceau mais il peut nourrir d'énormes de regrets. Cinquième au moment du dernier « restart », il a rétrogradé de sept places en l'espace de deux tours. Gené par Takuma Sato dès le deuxième virage au moment de repartir, il s'est retrouvé attaqué de toutes parts, perdant un terrain considérable. Dommage car il aurait, sans ça, réalisé une nouvelle bonne opération au championnat, où il occupe le cinquième rang. La course a également été marquée par le gros accident de Felix Rosenqvist. Accélérateur bloqué, le Suédois de SP McLaren est violemment sorti de la piste dans le virage 6, passant à travers les pneus, renversant une barrière en béton et finissant avec sa monoplace à 45°, reposant sur des pneus. Visiblement secoué mais toujours conscient, il a été évacué vers l'hôpital le plus proche d'où sont venues des nouvelles rassurantes. Reste à savoir, après des examens complémentaires, si ses jambes ont subi des blessures ou pas. Et s'il a la moindre chance de pouvoir participer à la deuxième course ce dimanche. Le classement de la course 1. Marcus Ericsson (SUE/Chip Ganassi) ; 2. Rinus VeeKay (NED/Ed Carpenter) ; 3. Pato O'Ward (MEX/SP McLaren) ; 4. Takuma Sato (JAP/Rahal Letterman) ; 5. Graham Rahal (USA/Rahal Letterman)... 11. Sébastien Bourdais (AJ Foyt) ; 12. Simon Pagenaud (Penske)... 23. Romain Grosjean (Dale Coyne)... Le classement du Championnat 1. Alex Palou (ESP/Chip Ganassi), 263 points ; 2. Pato O'Ward (MEX/SP McLaren), 248 ; 3. Scott Dixon (NZL/Chip Ganassi), 237 ; 4. Rinus VeeKay (NED/Ed Carpenter), 231 ; 5. Simon Pagenaud (Penske), 219... 15. Sébastien Bourdais (AJ Foyt), 108... 21. Romain Grosjean (Dale Coyne), 89...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles