Auto - Indycar - Simon Pagenaud et Romain Grosjean, prêts à relever le défi « pneumatique » de Road America

·3 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Derrière le poleman Josef Newgarden, Simon Pagenaud (6e sur la grille) Romain Grosjean (7e) mais aussi Sébastien Bourdais (11e) ont les atouts pour briller à Road America. Pour cela, il faudra bien gérer ses pneus ce dimanche, à partir de 18 h 45 (heure française). L'Indycar entame la deuxième moitié de son calendrier 2021 dans le cadre unique de Road America, une piste à l'ancienne (construite dans les années 50) située dans la campagne du Wisconsin, à une centaine de kilomètres de Milwaukee. Ce circuit routier est le plus long de la saison à 6,515 km (pour 14 virages) et offre un défi très particulier avec de longs virages dont le très traître « Carousel » où les pneumatiques s'usent plus vite qu'ailleurs au fil des 55 tours. Et c'est en jouant sur les trains de pneus utilisés, ou pas, en essais libres que Josef Newgarden a réussi la pole position puisqu'il avait gardé un train de pneus noirs tout neuf (plus durs par rapport aux rouges) pour le « Fast 6 » où les six pilotes le plus rapides de la séance se disputent la première place. Vu son rythme lors de la dernière séance d'essais libres, samedi soir, l'Américain du Team Penske semble parfaitement placé pour mettre fin à la disette de son écurie qui n'a toujours pas gagné cette année. C'est la plus longue période sans succès pour débuter une saison de l'équipe du « Captain » depuis 1999 où Penske n'avait pas gagné du tout. lire aussi Pagenaud partira sixième, juste devant Romain Grosjean Mais son coéquipier Simon Pagenaud est, lui aussi, en capacité de remettre son équipe sur la plus haute marche du podium. Le Français a réalisé le sixième temps en qualification. Il aborde le Grand Prix, ce dimanche à partir de 18 h 45 (heure française) avec beaucoup d'appétit : « La course va être intéressante car c'est un circuit avec énormément de dégradation de pneus et c'est un domaine où on est très forts avec la numéro 22. » Magnussen partira de plus loin La gestion des pneus, cela pourrait bien correspondre à Romain Grosjean (Dale Coyne), habitué à cette tâche durant sa carrière en Formule 1 où la conservation des gommes est une des clés de la performance. Même s'il aurait aimé finir plus haut, sa septième place en qualification lui permet tous les espoirs. « Et le rythme sur un long relais devrait être très différent de celui d'un tour en qualification », a-t-il noté espérant que sa monoplace serait, comme lors des deux premières séances d'essais libres, en haut de la feuille des temps à ce niveau. Enfin Sébastien Bourdais aura aussi son mot à dire dans cette course avec sa 11e place sur la grille même si le pilote du AJ Foyt Racing n'a jamais eu l'occasion de réussir un top 10 en trois courses sur ce tracé. Au niveau du championnat, Alex Palou (Chip Ganassi), deuxième du classement, s'élancera en position de force depuis la troisième ligne alors que le leader Pato O'Ward (Mclaren SP) et le troisième Scott Dixon (Chip Ganassi) partiront de plus loin, respectivement 10e et 13e sur la grille. La performance de Kevin Magnussen sera également suivie avec attention. L'ancien coéquipier de Romain Grosjean chez Haas en Formule 1 n'a réussi que le 21e temps mais il était difficile de faire mieux au volant de sa McLaren SP avec seulement deux séances d'essais libres de 45 minutes avant la qualification. En course, comme le Français, il tentera de faire parler son expérience dans la gestion des pneus pour s'offrir des débuts réussis, même s'ils ne le seront sans doute pas autant que ceux en Formule 1 où il avait pris la deuxième place, en Australie, dès son premier départ.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles