Auto - Indycar - Un veto de Honda pour Alonso en Indycar ?

L'Equipe.fr
L’Equipe

Selon le site Racer, Honda aurait mis son veto à la participation de Fernando Alonso sur une Andretti motorisée par le constructeur japonais aux 500 Miles d'Indianapolis en mai prochain. L'accord entre Fernando Alonso et l'équipe Andretti d'Indycar est sérieusement compromis. Selon les informations du site Racer, Honda, motoriste de l'écurie américaine, aurait mis son veto à la présence du pilote espagnol pour courir les 500 Miles d'Indianapolis en 2020. La branche américaine de Honda aurait jugé plus prudent de demander le feu vert de la maison mère. Et ne l'aurait pas obtenu. Les commentaires peu amènes de l'ancien pilote Mc Laren à propos des moteurs F1 du constructeur japonais, alors qu'il courait pour l'écurie britannique, n'ont visiblement pas été oubliés par les dirigeants nippons. De quoi compliquer sérieusement la présence d'Alonso aux 500 Miles d'Indianapolis en mai prochain lui qui rêve de conquérir la « triple couronne » (gagner le GP de Monaco, les 24 Heures du Mans et les 500 Miles d'Indy). Les équipes de pointe motorisées par Chevrolet sont complètes. Difficile aussi de voir Alonso piloter une Arrow McLaren, l'Espagnol ayant vu son contrat d'ambassadeur avec McLaren, résilié fin 2019.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi