Auto - WEC - Victoire de la Toyota de Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Brendon Hartley aux 8 heures de Portimao

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La Toyota GRO10 #8 a remporté dimanche les 8 heures de Portimao. L'équipage de Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Brendon Hartley a devancé l'autre Toyota de Jose-Maria Lopez et l'Alpine A480 qui était partie en pole. Un mois et demi après une première victoire aux 6 heures de Spa Francorchamps, Toyota a signé le doublé ce dimanche en hypercar aux 8 heures de Portimao, au Portugal. La Toyota GR010 #8 du Suisse Sébastien Buemi, du Japonais Kazuki Nakajima et du Néo-Zélandais Brendon Hartley s'est imposée devant celle de Mike Conway, Kamui Kobayashi et Jose Maria Lopez. Parti en pole, l'Alpine A480 d'André Negrao - Nicolas Lapierre - Matthieu Vaxivière a pris la troisième place. L'écurie française a occupé la tête une partie de la course mais n'a pas pu contrer la force de frappe de Toyota qui a maîtrisé la stratégie et effectué moins d'arrêts au stand que l'Alpine. Débuts difficiles pour la Glickenhaus Les consignes en fin de course n'ont pas permis d'assister à une lutte jusqu'au bout entre les deux Toyota, l'écurie japonaise optant pour la victoire de l'équipage de Sébastien Buemi, déjà vainqueur à Spa Francorchamps. « C'est la cuisine interne, c'est une longue histoire mais je suis content que ça se finisse comme ça », a réagi Buemi. Pour ses débuts en endurance, la Glickenhaus a, comme on avait déjà pu l'observer lors des qualifications, souffert d'un manque de performance. L'équipage Ryan Briscoe-Romain Dumas-Richard Westbrook a terminé à la 30e place. Elle n'a jamais pu s'extraire du peloton des LMP2. En LMP2, Les Oreca n°38 et 28 du team Jota ont, elles aussi, réalisé le doublé. Prochaine et troisième manche du Championnat du monde, les 6 heures de Monza, le 18 juillet.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

lire aussi Toute l'actualité de l'auto-moto

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles