Autos, Étape 10 - Al-Rajhi gagne, Peterhansel contrôle

Basile Davoine
·2 min de lecture

Le plus gros morceau de la deuxième semaine du Dakar est passé, mais il reste encore plusieurs obstacles à franchir avant l'arrivée vendredi à Djeddah. Au lendemain du gros coup signé par , la tendance a plutôt été au statu quo sur les 342 kilomètres de spéciale entre Neom et AlUla. Pas de dunes au programme de la journée, mais des pistes sablonneuses et une zone semi-montagneuse à traverser.

Vainqueur hier de sa première étape sur cette édition, Peterhansel avait pour la première fois cette année la lourde tâche d'ouvrir la route. Le pilote Mini n'a toutefois pas éprouvé de grosse difficulté dans cette configuration et a clairement assuré l'essentiel dans son combat face à ses concurrents directs pour la victoire finale. Un scénario qui a d'ailleurs profité à .

Lire aussi :

Cornejo abandonne après sa chute sur le Dakar

Ce dernier a longtemps fait jeu égal avec Peterhansel, avant de tenter de prendre le large sur la fin du parcours. Le Qatari n'a cependant pas creusé d'écart important, ne grappillant finalement que 49 secondes au Français, qui a terminé à 2'53 d'Al-Rajhi. La situation demeure ainsi largement sous contrôle pour Peterhansel, qui conserve un matelas conséquent en tête du classement général à deux étapes du terme de ce Dakar. Cette avance reste supérieure à 17 minutes sur Al-Attiyah.

Après avoir probablement dit adieu à ses espoirs de victoire cette année, le tenant du titre

Classement général provisoire après l'Étape 10

Pilote

Auto

Temps

1

France

S. Peterhansel

Mini

37h33'06

2

Qatar

N. Al-Attiyah

Toyota

+17'01

3

Spain

C. Sainz

Mini

+1h03'44

...

Spain

N. Roma

BRX

+2h50'22

United Arab Emirates

K. Al Qassimi

Peugeot

+3h13'14

South Africa

G. De Villiers

Toyota

+3h43'28

Czech Republic

M. Prokop

Ford

+3h45'46