• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Avant d'affronter les Bleus lundi, la Croatie s'impose au Danemark

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La Croatie s'est imposée 1-0, ce vendredi, au Danemark, et revient à deux points des Scandinaves leaders du groupe 1 de la Ligue des nations avant d'affronter les Bleus, lundi, au Stade de France.

À trois jours de la rencontre face à l'équipe de France qui n'a pu faire mieux qu'un nul en Autriche, la Croatie a surpris le Danemark (1-0), chez lui, et revient à deux points du leader.

Le match : les Croates bien meilleurs en seconde période

À la pause la tendance n'était pas du tout à une victoire des Croates. Dans le premier acte, les hommes de Zlatko Dalic ont largement été dominés par leurs homologues. La défense danoise leur a laissé très peu d'espace et au terme des 45 premières minutes, les vice-champions du monde n'avaient tiré qu'une seule fois au but. Pour autant, les Scandinaves ne s'étaient pas non plus procuré de grosses occasions.

Au retour des vestiaires, Zlatko Dalic a effectué trois changements qui ont modifié le visage de son onze. Josip Stanisic, Luka Modric et Mateo Kovacic ont apporté bien plus de stabilité à l'équipe. Après que les Croates ont remis le pied sur le ballon, le déclic est venu de Mario Pasalic. Opportuniste, l'ancien joueur de Monaco a profité d'un centre dévié de Marcelo Brozovic pour se jeter sur le ballon et inscrire l'unique but de la rencontre (69e).

87e

Même si les Danois ont peu à peu laissé leur adversaire reprendre le contrôle du ballon, ils ont cru arracher le nul en fin de match. Mais parti hors-jeu, Jonas Wind a vu son but logiquement refusé par l'arbitre. Un scénario d'autant plus cruel qu'en première période, Andreas Cornelius a déjà vu son but annulé à cause d'une faute de Joakim Maehle (42e).

Le joueur : Luka Modric a fait basculer la rencontre

Épuisé d'une saison durant laquelle il a encore fini sur le toit de l'Europe, Luka Modric était remplaçant au coup d'envoi. Son entrée a complètement métamorphosé la Croatie. Jeu court, jeu long, comme à son habitude le joueur du Real Madrid a dicté le tempo. Alors que le Danemark avait 58 % de possession de balle en première période, il n'en avait plus que 49 % au coup de sifflet final. L'entrée du Ballon d'Or 2018 n'est pas étrangère à cette inversion. L'ancien joueur de Tottenham a permis à tous ses partenaires de rehausser leur niveau de jeu.

lire aussi

Le film du match Danemark-Croatie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles