Avant les JO 2022 de Pékin, Mikaela Shiffrin poursuivie... par un T-Rex

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

JO DE PÉKIN - Mikaela Shiffrin est l’une des skieuses les plus rapides de la planète. Et à quelques jours du début des Jeux olympiques de Pékin, la sportive américaine l’a encore prouvée... face à un dinosaure. La double championne olympique est à l’honneur dans un spot publicitaire surprenant à découvrir en tête d’article.

Dans cette vidéo de la chaîne américaine NBC Olympics, la skieuse se concentre avant de dévaler une pente lors d’un entraînement. Mais celle-ci finit par croiser la route de deux dinosaures, qu’elle arrive facilement à semer.

Derrière cette vidéo insolite, une opération promotionnelle pour le film Jurassic World: Le Monde d’après. L’intrigue se déroule quatre années après le dernier film, Fallen Kingdom. Les dinosaures y seront désormais lâchés en pleine nature et les humains auront dû apprendre à vivre avec cette menace constante. Ce troisième volet de la saga, réalisé par Colin Trevorrow, doit sortir dans les salles le 8 juin.

Shiffrin face à Worley dès le 7 février

Mikaela Shiffrin est l’une des trois athlètes olympiques à apparaître dans ces spots mêlant l’univers de Jurassic World et des Jeux olympiques d’hiver. Le snowboardeur Shaun White et le patineur artistique Nathan Chen se retrouveront également face aux dinosaures emblématiques la saga dans des spots télévisés qui seront diffusés avant la cérémonie d’ouverture du 4 février prochain.

D’ici la sortie du film, Mikaela Shiffrin tentera de briller sur la piste dès le 7 février avec la tenue du slalom géant femmes sur les pistes critiquées de Yanqing, au nord-ouest de Pékin. Une discipline dans laquelle l’Américaine avait déjà remporté l’or en 2018 à Pyeongchang. La cheffe de file de la délégation américaine affrontera notamment Tessa Worley en très grande forme après ses trois podiums consécutifs.

La Française, actuellement seconde du classement général de la Coupe du monde (devant l’Américaine) tentera à 32 ans de remporter sa première médaille olympique. Elle avait terminé 7e du slalom géant à Pyeongchang en 2018.

À voir également sur Le HuffPost:À la cantine des JO de Pékin, les plats seront livrés par le plafond

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles