Avant le PSG, la Juventus tenue en échec ; Milik de nouveau buteur

La Fiorentina et la Juventus se sont quittées sur un score de parité. (Reuters)

À trois jours du match face au PSG, la Juventus Turin a concédé, samedi, le match nul sur la pelouse de la Fiorentina (1-1). Titulaire, Arkadiusz Milik a une nouvelle fois marqué.

En ouverture de la 5e journée de Serie A, la Juventus Turin a été accrochée sur la pelouse de la Fiorentina (1-1) pour la première de Leandro Paredes sous ses nouvelles couleurs. Déjà buteur contre La Spezia, Arkadiusz Milik a une nouvelle fois marqué pour les Bianconeri. En attendant les autres rencontres du week-end le club turinois se classe 4e et la Fio est 10e.

lire aussi

Le classement de Serie A

À trois jours du choc de Ligue des champions face au PSG, Massimiliano Allegri a décidé de faire tourner et Dusan Vlahovic a pris place sur le banc. Remplaçant mardi contre La Spezia, Arkadiusz Milik a été aligné d'entrée à la place du Serbe, une première depuis son arrivée dans le Piémont. Et il n'a pas mis longtemps avant d'inscrire son second but en Championnat. Le Polonais a bien suivi une frappe trop croisée de Filip Kostic et s'est couché pour ouvrir le score de la hanche (9e).

Une fois devant au tableau d'affichage, les Juventini n'ont plus réussi à se montrer dangereux, contrairement aux joueurs de Vincenzo Italiano. Plus conquérants, ils ont fini par égaliser grâce à Christian Kouamé. Lancé dans la profondeur par Riccardo Sottil, l'Ivoirien a gagné son duel avec Mattia Perin (29e).

Vlahovic est resté sur le banc

Le remplaçant de Wojciech Szczesny a été plus en réussite quelques minutes plus tard. Après deux actions litigieuses, les Florentins ont obtenu un penalty pour une main de Leandro Paredes, mais Luka Jovic a vu sa tentative repoussée sur le poteau par le portier italien (44e). Perin a continué à maintenir son équipe à flot au retour des vestiaires, alors que la Viola dominait largement. À quelques minutes du coup de sifflet final, il a notamment renvoyé une superbe frappe de Sofyan Amrabat aux abords de la surface (88e).

Sur l'ensemble de la rencontre, les Piémontais ramènent un point heureux de Toscane. Ils ont semblé sans solution offensivement, le but de Milik demeurant leur seule frappe cadrée de la partie. Pire, ils n'ont pas tiré une fois au but en seconde période. Étonnamment, Allegri a laissé son buteur star Dusan Vlahovic sur le banc toute la rencontre.

lire aussi

Le film du match

lire aussi

Toute l'actualité football