Avant Roland-Garros, le grand marasme du tennis français

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le monde du tennis s'apprête à dire au revoir à Jo-Wilfried Tsonga. Richard Gasquet arrive aussi au bout de sa carrière.
Le monde du tennis s'apprête à dire au revoir à Jo-Wilfried Tsonga. Richard Gasquet arrive aussi au bout de sa carrière.

C'est une statistique qui fait froid dans le dos. Avec l'annonce du forfait de Gaël Monfils, il n'y aura aucun joueur français tête de série à Roland-Garros, aussi bien chez les femmes que chez les hommes. Il faut remonter à 1997 et à l'Open d'Australie pour voir une telle anomalie dans un tournoi du grand chelem. En ce qui concerne la terre battue parisienne, c'est même 1980 !

Le terrible constat s'impose notamment dans le tableau masculin. Entre la fin d'une génération qui va bientôt quitter les courts (Tsonga et Simon), une autre qui ne parvient pas à s'imposer (Paire et Pouille) et une jeunesse encore tendre (Gaston et Halys), le tennis tricolore n'est toujours pas à la fête en 2022.

« La reprise du flambeau à haut niveau est compliquée »

Le meilleur représentant possible était bien Gaël Monfils. Quart de finaliste à Melbourne en début d'année, vainqueur de Medvedev à Indian Wells, le numéro 22 mondial au classement ATP a dû renoncer à son tournoi fétiche en raison d'une blessure au talon. « Je suis au regret de vous annoncer mon retrait de Roland-Garros la semaine prochaine. Je suis gêné depuis Monte-Carlo par une épine calcanéenne [excroissance osseuse] au talon droit qui m'empêche de me déplacer sur le court. J'ai pris la décision de faire une petite intervention afin de traiter le problème pour pouvoir reprendre les tournois au plus vite », a expliqué le Français sur Twitter. Difficile alors d'être optimiste sur la quinzaine qui s'ouvre.

���� Richar [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles