Avant Wimbledon, le clan Nadal livre d’importantes nouvelles sur son état de santé

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après ses victoires à l’Open d’Australie et à Roland-Garros, Rafael Nadal est en route pour réaliser le Grand Chelem calendaire. Mais pour cela, l’Espagnol devra être sacré champion à Wimbledon, où il n’a plus soulevé le trophée depuis 2010. En attendant, le joueur de 36 ans poursuit ses entraînements afin d’être au top de sa forme, après avoir essayé un nouveau traitement pour soigner son pied gauche. Et tout a l’air d’aller dans le bon sens visiblement.

En Grand Chelem, Rafael Nadal fait un sans faute pour le moment. Vainqueur à l’Open d’Australie, puis à Roland-Garros - malgré son pied meurtri par le syndrome de Müller-Weiss - l’Espagnol est en route pour écrire l’histoire. À 36 ans, Rafa est en course pour faire le Grand Chelem calendaire, chose qui n’a plus été réalisée depuis Rod Laver en 1969. Pour écrire une nouvelle ligne de sa légende, Rafael Nadal doit impérativement remporter Wimbledon. Cela ne sera pas une mince affaire pour ce dernier, qui n’a plus soulevé le trophée depuis 2010. Sa dernière finale, elle, remonte à 2011 face à Novak Djokovic, où il s’était incliné en quatre sets. En attendant, Rafael Nadal peaufine sa préparation après avoir essayé un nouveau traitement à base de radiofréquence afin de soigner son pied gauche. Et les nouvelles ont l’air rassurantes, puisqu’il a pu jouer la Giorgio Armani Classic, une exhibition dans le sud de Londres, avant de prendre part à Wimbledon. Vainqueur contre Stan Wawrinka, l’Espagnol s’est ensuite incliné face à

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles