Son avenir, ses dérapages, le cauchemar Barcelone-PSG: Serge Aurier se confie

Dans un entretien à Stade 2, Serge Aurier est revenu sur la saison actuelle du PSG, ainsi que sur sa propre situation. Fragilisé par ses déboires extra-sportifs, l’Ivoirien se réfugie dans le travail malgré les critiques. Un mois après l’élimination terrible en Ligue des champions, il évoque aussi les erreurs des Parisiens au Camp Nou.

La parole de Serge Aurier est devenue rare dans les médias, un an après la vidéo polémique du joueur sur Periscope. Ce dimanche, le Parisien a accordé un entretien à Stade 2. En un an, le latéral droit est passé du statut de titulaire à celui de remplaçant derrière Thomas Meunier.

A Barcelone, les Parisiens n’ont « pas fait le maximum »

Aujourd’hui, l’avenir d’Aurier à Paris est incertain. Lui ne s’embarrasse pas de ces interrogations. « Je suis encore là. Pour l’instant, je suis Parisien. J’ai un contrat jusqu’en 2019. Je suis là, et puis, on verra bien », déclare-t-il. La victoire en finale de la Coupe de la Ligue contre Monaco (4-1) le 1er avril a fait du bien à tout le club : « Après Barcelone, dans le vestiaire, on sentait qu’on avait tous pris un coup. C’était le moment pour nous de nous relever. »

L’élimination calamiteuse en Ligue des champions à Barcelone reste dans les têtes. « Je pense qu'aujourd'hui, on regrette tous de ne pas avoir fait tous le maximum pour être encore dans cette compétition qu'on adore tous et qu'on aime disputer. Après, il y a eu des erreurs d'arbitrage aussi. Je pense que sur ce match-là, quand tu es trop gentil aussi, tu payes les pots cassés », confie Serge Aurier.

« Des gens veulent peut-être me détruire »

Il y a un peu plus d’un an, l’affaire Periscope éclatait. Puis, il y a eu cette condamnation à deux mois de...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages