Aviron - CM - Le duo Pierre Houin- Ferdinand Ludwig attendu lors de la première manche de Coupe du monde à Zagreb

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Lors du dernier test avant les régates de qualifications olympiques, Pierre Houin fera équipe avec Ferdinand Ludwig lors de la première étape de Coupe du monde à Zagreb (Croatie), qui débute ce vendredi.

Avant la régate de qualification olympique de Lucerne (15-17 mai), l'encadrement national a tranché et décidé de faire un ultime essai à l'occasion de la première manche de la Coupe du monde qui débute vendredi à Zagreb. Pierre Houin et Hugo Beurey ont été séparés et affectés à de nouveaux coéquipiers. Le premier ramera avec Ferdinand Ludwig, 20 ans, et le second fera équipe avec le champion d'Europe juniors de skiff Victor Marcelot, 19 ans. « Pour Beurey et Houin, ça tournait un peu en rond, constate Samuel Barathay, le responsable du secteur hommes, ça leur a vraiment fait du bien de changer. »

Les entraîneurs ne tarissent pas d'éloge sur les deux jeunots, déjà stables techniquement et qui devraient surtout arriver à pleine maturité pour les Jeux Olympiques de Paris en 2024. « Ferdinand est un gros bosseur, constate son coach Alexis Besançon. Il est léger pour un PL (68,5 kg), c'est un garçon qui pourrait manquer de puissance mais par son travail, il est parvenu à compenser et est descendu sous les 6'12'' (sur 2000 m) à l'ergomètre (machine à ramer, communément appelée « ameur ») ».

Marcelot, lui, est plus puissant naturellement. Malgré son jeune âge, il est l'un des meilleurs PL français sur l'ergomètre avec un record à 6'9''. « C'est un métronome à la nage, simple à suivre, explique leur entraîneur Thibaud Chapelle. Ça permet à Hugo (Beurey) de ramer plus long et de mieux propulser le bateau ».

L'étape de Zagreb permettra de faire les derniers arbitrages
« Dans les deux cas, les deux bateaux sont plus performants que l'association Beurey-Houin », estime Besançon. Ce sera nécessaire pour prétendre aller chercher le billet olympique dans un peu plus de deux semaines sur le Rotsee. En attendant, Zagreb permettra de s'évaluer face à des équipages (les Autrichiens et les Suisses en particulier) qui sont dans le même cas de figure.

Cela permettra aussi d'arrêter la sélection pour Lucerne. Aucune règle n'a été fixée de manière précise pour savoir quel bateau sera aligné en Suisse, mais cela semble évident. En tout cas, cela s'annonce serré. Avant de quitter Bellecin (Jura) où ils étaient en stage, les deux bateaux ont effectué un test sur 500 m. Ils se tenaient en moins d'une seconde à l'avantage du duo Beurey-Marcelot.

Neuf autres bateaux français sont engagés pour cette compétition. Malgré de légers problèmes de dos pour Matthieu Androdias, le deux de couple qu'il forme avec Hugo Boucheron partira favori pour confirmer son récent titre de champion d'Europe. Chez les filles, après ses problèmes de dos, Laura Tarantola effectue son retour au côté de Claire Bové. Les deux jeunes femmes, vice-championnes d'Europe 2019, ont pour mission de s'imposer en deux de couple poids légers. En deux de couple TC, Hélène Lefebvre retrouvera pour sa part Elodie Ravera-Scaramozzino.

Les finales seront retransmises dimanche sur la chaîne L'Équipe.