Aviron - JO - Dorian Mortelette va tenter de se qualifier à Lucerne pour ses quatrièmes Jeux Olympiques

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dorian Mortelette et son quatre sans barreur sont le bateau français qui semble avoir le plus de chances lors des régates de qualification olympique qui débutent samedi à Lucerne. Dorian Mortelette saura lundi s'il a eu raison de sortir de sa retraite. Le double médaillé olympique (2008 et 2012) va tenter de décrocher à partir de samedi à Lucerne son billet pour ses quatrièmes Jeux consécutifs. Une performance que seul Adrien Hardy a réussie depuis que le système de qualification olympique a été créé en 1996. Mortelette avait pris sa retraite début 2017, mais il en était sorti l'an passé pour tenter de qualifier le quatre sans barreur. Avec Thibaut Verhoeven et les deux Benoit, Brunet et Demey, il a une bonne chance d'y parvenir lors de ces régates de qualification olympique. Le quatuor reste sur une victoire en Coupe du monde à Zagreb devant les champions du monde polonais et les Bleus feront figure de favoris avec les Russes, les Sud-Africains, les Canadiens et les Autrichiens. Comme dans les autres catégories, il leur faudra se classer dans les deux premiers pour rejoindre aux Jeux de Tokyo les quatre coques françaises déjà qualifiées (deux de couple et deux sans barreur hommes ; deux de couple toutes catégories et poids légers dans le secteur féminin). Une belle surprise avec le quatre de couple féminin ? Le quatre de couple féminin Aernoudts-Bailleul-Jacquet-Lunatti ne dispose pas en son sein d'un rameur expérimenté du niveau de Mortelette, mais les jeunes femmes paraissent posséder le potentiel pour se qualifier. À Zagreb, elles ont terminé à 1''20 seulement des Allemandes médaillées de bronze aux récents championnats d'Europe. De quoi laisser penser qu'elles ont les moyens de décrocher leur billet. En revanche, une qualification du quatre de couple masculin Desgrippes-Cormerais-Quiqueret-Haguenauer ou du deux de couple poids légers d'Hugo Beurey et Victor Marcelot serait plus étonnante. On est curieux de voir cependant ce que peut donner le jeune Marcelot (19 ans, champion d'Europe juniors l'an passé) qui a été aligné à la place du champion olympique Pierre Houin, lequel, quoi qu'il arrive sur le Rotsee, ne défendra donc pas son titre au Japon. Programme Samedi : éliminatoires et repêchages à partir de 10 heures
Dimanche : repêchages et demi-finale
Lundi : finales

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles