Aviron - Oxford et Cambridge se retrouvent dimanche loin de Londres

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Pour la seconde fois (hors périodes de guerre) depuis sa création en 1829, la régate entre les deux universités va se disputer dimanche loin de la capitale britannique. La 166e édition de la « Boat Race » d'aviron opposant le huit de l'université d'Oxford et à celui de Cambridge se disputera dimanche. Annulée l'an dernier en raison de la pandémie de Covid-19, l'épreuve aura donc bien lieu cette année, mais a été contrainte de quitter Londres et la Tamise sur les berges de laquelle plus de 250 000 spectateurs avaient l'habitude de se rassembler pour encourager les Dark Blues Oxonians ou les Light Blues cambridgiens. Exception faite du tout premier défi disputé à Henley en 1829, toutes les éditions s'étaient jusqu'à présent déroulées au coeur de Londres. Un parcours raboté À huis clos, les rameurs des deux universités se retrouveront donc à Ely, sur la rivière Great Ouse, dans le Comté de Cambridge. Ils s'y étaient déjà affrontés lors d'une course officieuse non comptabilisée au palmarès en 1944. Oxford s'était alors imposé de trois quarts de longueur. La course se disputera dimanche en ligne droite sur une distance de 5350 yards (4890 mètres), soit moins que sur le parcours historique entre Putney et Mortlake (6,8 km). lire aussi Toute l'actu de l'aviron Vainqueur de la dernière édition disputée en 2019, Cambridge mène 84 victoires à 80 face à son éternel rival. Pour tenter de s'imposer à compter de 17 h 50, Oxford a rassemblé un équipage où figurent cinq rameurs étrangers dont le chef de nage, le Belge Augustin Wambersie. La course masculine sera précédée d'une heure pas son versant féminin qui n'en est pour sa part qu'à sa 75e édition.