Aymeric Magne (président exécutif de Troyes) : « C'est sûr », aucun cadre ne partira

Aymeric Magne. (A. Martin/L'Équipe)

Aymeric Magne, le président exécutif de l'Estac, s'est montré catégorique lors d'un point-presse ce jeudi : aucun joueur majeur de Troyes ne quittera le club durant ce mercato.

Ses prises de parole sont rares mais Aymeric Magne a tenu à s'exprimer devant les médias, ce jeudi, pour faire le point sur l'évolution de l'Estac. Le président exécutif a commencé par évoquer les transformations qui ont été apportées pour faire progresser le club, avec les investissements déjà réalisés dans les infrastructures (avec un nouveau terrain synthétique et un nouveau vestiaire circulaire, par exemple) comme les changements sur la partie organisation, avec notamment la création de « 30 % de nouveaux postes ».

lire aussi

La 1re journée de Ligue 1

Sur la partie strictement sportive, le dirigeant a souligné que le club avait « gardé quasiment tout l'effectif sur les joueurs titulaires », tout en admettant certaines erreurs passées, qui peuvent expliquer un mercato loin d'être terminé, puisque Troyes souhaite encore attirer de 5 à 7 joueurs. « Les supporters peuvent penser qu'on prend du temps pour recruter, par contre on ne veut pas se tromper, a-t-il expliqué. La saison dernière, on s'est trompé sur certains joueurs, que ce soit avec Gerson (Rodrigues) ou Philippe Sandler, à la fois en termes de capacité comme joueur de football mais aussi en état d'esprit. On veut faire les bons choix. »

lire aussi

Gerson Rodrigues a été licencié

« On a notre indépendance (par rapport à City Group) »

L'objectif du club est, forcément, d'obtenir « le maintien le plus vite possible », et c'est dans cette optique que Magne a été amené à rebondir sur les relations entre Bruno Irles et son vestiaire. « Est-ce que ça a tenu en février ? On a pris 22 points en 6 mois. Dans toute entreprise, il y a des discussions entre les collaborateurs. Je pense que c'est toujours positif ce type de discussions, ça fait grandir un groupe et ça le fait évoluer. » Questionné sur d'éventuels départs de cadres d'ici la fin du mercato, il s'est montré catégorique : « Non, c'est sûr que non. »

lire aussi

Irles contesté par ses joueurs

Enfin, Aymeric Magne a dû réagir sur le prêt surprenant de Savinho, devenu la recrue la plus chère de Troyes, au PSV Eindhoven. « Quelle est la politique du PSV Eindhoven ? Xavi Simons joue, il a le même âge de Savinho, le PSV joue la Coupe d'Europe, ils vont devoir faire tourner leur effectif. Et on est persuadé que le Championnat néerlandais est plus adapté à ses qualités que le Championnat français, plus physique. [...] Je ne vois pas en quoi l'Estac est une boîte aux lettres (de Manchester City). On a un actionnaire qui est le même que Manchester City, mais on a notre indépendance. On peut se faire prêter des joueurs, certaines choses peuvent être facilitées, et c'est une chance qu'on a. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles