Aymeric Minne et Elohim Prandi dans le « 7 de la semaine » de Liqui Moly Starligue

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Les Toulousains planent sur les deux ailes du 7 de la semaine. (AJPH)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le demi-centre de Nantes Aymeric Minne et l'arrière gauche du PSG Elohim Prandi sont en vedette dans le « 7 de la semaine » de la 27e journée de Championnat, dévoilé lundi.

En même temps qu'il a pris ses aises à la deuxième place du Championnat, qualificative pour la Ligue des champions, Nantes s'est installé confortablement dans le « 7 de la semaine » de Liqui Moly Starligue. Deux joueurs du « H », Aymeric Minne et Dragan Pechmalbec, pointent dans celui de la 27e journée, annoncé lundi par l'Association des joueurs professionnels de handball en partenariat avec L'Équipe.

Le demi-centre (6/8 au tir) a tout explosé lors des derniers instants du choc à Montpellier (29-27), quand il a claqué quatre buts à la suite alors que son équipe était menée 23-24. C'est sa cinquième désignation de la saison. Pechmalbec s'est chargé du reste en défense, muselant les artilleurs héraultais.

On pourrait presque compter un troisième Nantais avec leur complice du soir, Florian Delecroix. L'arrière droit de Cesson a donné un sacré coup de pouce à son club formateur en assommant Aix, dernier rival des Nantais pour la deuxième place (28-25) : 8/10 au tir pour le gaucher, qui a frappé six fois lors de l'incroyable séquence qui a permis aux Bretons de retourner le score de 15-20 à 25-23.

Nemanja Ilic et Edouard Kempf, les deux ailes du Fenix
Les ailes de ce sept sont celles du Fenix de Toulouse, qui a renversé Créteil (36-35 après avoir été mené 30-33) : Nemanja Ilic à gauche (10 buts sur 12 tirs), lui aussi distingué pour la cinquième fois cette saison, et Edouard Kempf à droite (7/9).

Paris continue son parcours sans tache et Elohim Prandi sa reconstruction personnelle. Cinq mois après l'agression au couteau dont il avait été victime au soir du Nouvel An, le prodige a scintillé (8 buts) contre Saran (40-33).

Le pivot de Saint-Raphaël Johannes Marescot a ravagé la défense de Limoges (38-29, 5/6 au shoot) et le vieux routier de Nancy Obrad Ivezic (11 arrêts à 33 %) a entretenu face à Chartres (34-31) les minces espoirs de maintien du promu.

lire aussi
Toute l'actualité de la Liqui Moly Starligue

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles