Azpilicueta, une année en or ?

·1 min de lecture

C'était un 30 juin 1996, et personne en France ne s'en souvient. Du moins, personne ne souhaite s'en souvenir. Dans cette finale entre l'Allemagne et la Tchéquie, les Français sont encore abattus par le triste sort réservé aux Bleus en demi-finales de l'Euro anglais. L'équipe d'Aimé Jacquet a vu son parcours stoppé net à cause du tir au but manqué de Reynald Pedros et du bourreau Miroslav Kadlec, venu couper la tête du coq d'un coup de grâce dans un match âpre et fermé (0-0, 6-5 tab). Un scénario douloureux qui n'empêche pas les Tchèques de célébrer leur qualification en finale comme il se doit, puis de se préparer à la revanche de la finale de l'Euro 1976. Mais cette fois-ci, l'Allemagne est parvenue à anéantir les fantômes d'Antonín Panenka pour crucifier la Tchéquie en prolongation grâce au but en or d'Oliver Bierhoff (2-1). L'Allemagne remporte l'Euro 1996, et un homme reçoit le trophée du meilleur joueur du tournoi…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles