Tout bénéf pour Le Mans et Cholet en Betclic Élite

·3 min de lecture

Le Mans et Cholet, vainqueurs à Nanterre (98-88) et à Bourg-en-Bresse (100-86), ont fait les bonnes opérations de la soirée, samedi en Betclic Élite. En bas de classement, Orléans a battu Roanne (98-84) et maintient l'espoir.

Après l'haletant Strasbourg-Boulogne (87-81), la suite de la soirée de Betclic Élite (29e journée) samedi n'a pas proposé de grand suspense. Les quatre rencontres au programme ont été de véritables cavaliers seuls. Mais Le Mans vainqueur à Nanterre (98-88) et Cholet à Bourg (100-86) ont fait d'excellentes opérations dans la lutte pour les play-offs, sur le terrain d'adversaires directs.

Le MSB a mis un terme à quatre défaites d'affilée et n'a quasiment jamais été inquiété (54-40 à la pause, 81-68 après trente minutes). Nanterre a effectué un rapproché dans les cinq dernières minutes (85-90) mais les Manceaux n'ont pas tremblé et assuré un deuxième succès cette saison face aux Franciliens.

Les coéquipiers de Darius Johnson-Odom (17 points, 7 passes décisives) et TaShawn Thomas (14 points, 8 rebonds), huitièmes, ont désormais un succès d'avance et le point-average en cas d'égalité sur leur rival.

lire aussi

/

Le classement

Bourg débordé dès la première mi-temps

/

Cholet continue son incroyable remontée au classement. Relégables début 2022, les joueurs des Mauges ont remporté un dixième succès en douze matches en faisant exploser la défense bressane dès les premières minutes.

Cholet avait inscrit 35 points dans le premier quart (35-17) et 57 à la pause (57-31). Les coéquipiers de Dominic Artis (23 points) et Yoan Makoundou (17 points, 6 rebonds) ont ensuite géré leur avance face à une JL Bourg en grande souffrance, hormis la recrue Norris Cole (30 points à 7 sur 10 à trois points, 7 passes décisives).

Au passage, Cholet a repris le point-average, rejoint Nanterre à la neuvième place et talonne désormais Le Mans pour le huitième fauteuil en phase finale. Bourg, en revanche, s'en éloigne toujours davantage.

Bol d'air pour Orléans

/

En bas de classement, Orléans a mis un terme à six défaites d'affilée (98-84) et a repoussé sans frayeur Roanne, qui reste sur sept défaites en huit matches et n'est toujours pas au sec. Avec un bon Emanuel Terry (15 points, 8 rebonds), le pivot qui supplée Youssou Ndoye, l'OLB a pris à la gorge la Chorale au retour des vestiaires passant un 14-0 dont son adversaire n'a pu se remettre.

Orléans prend un bon bol d'air dans l'opération maintien en rejoignant Fos-sur-Mer et Le Portel et en repoussant le dernier, Champagne Basket, à deux victoires à cinq journées du gong final.

Enfin, l'Asvel, battue à l'aller (79-82) dans la capitale, n'a fait qu'une bouchée de Paris (107-82), le promu qui effectuait la première visite de sa jeune histoire à l'Astroballe. Les champions de France ont déroulé autour de Chris Jones (19 points) et Kostas Antetokounmpo (18) et restent à l'affût juste derrière Boulogne-Levallois, battu en Alsace (81-87), aux côtés de Monaco qui reçoit Pau-Lacq-Orthez dimanche.

Paris, de nouveau privé de deux pièces maîtresses, Juhann Begarin et Axel Toupane, a concédé un troisième revers d'affilée, malgré Ryan Boatright (31 points) et reste sous la menace en vue du maintien.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles