Bérigaud : "Je sais qu'on m'oubliera un jour"

SO FOOT

En décembre dernier, Pascal Dupraz affirmait pouvoir être l'entraîneur pour te relancer. Qu'est-ce que tu fais à Angers alors ?

Je suis ici parce que le club a fait le forcing pour que je vienne. Ils m'ont appelé en direct, c'était important. Avec Pascal, on ne s'est même pas appelés. Moi, j'avais besoin de jouer et j'ai pensé que c'était la meilleure solution. Je ne voulais pas passer le mois de janvier dans l'attente pour savoir si, finalement, j'allais être prêté ou pas. C'était un peu compliqué, il fallait que ça se fasse rapidement et c'est ce qu'il s'est passé avec Angers. Comme leur discours m'a plu, j'ai tenté le coup.


C'était quoi ce discours ?

Le coach, Stéphane Moulin, m'a expliqué qu'il me suivait depuis plusieurs années. Quand tu ne joues pas beaucoup, tu as besoin de recevoir un discours positif, car c'est compliqué de retrouver quelque chose. Là, quand on t'appelle,…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages