La bêtise sévit

·1 min de lecture

40 minutes. Voici le temps qu'aura duré le Gran Derbi de ce samedi, entre le Betis et le Séville FC. Une opposition animée et rythmée, auréolée de deux superbes buts signés Papu Gómez (35e) puis Nabil Fekir (39e). Mais loin du spectacle, c'est justement l'égalisation de l'international français qui a déclenché les hostilités malgré elle. Parti célébrer son corner direct avec la hincha présente au virage Gol Sur de Benito Villamarín, l'ancien Lyonnais a eu le malheur de voir une dizaine d'individus s'adonner à un lancer de projectiles. À l'unisson sont jetées des boulettes de papier, des bouteilles en tous genres... et une barre en PVC. Servant à tenir les drapeaux, cette dernière heurte le milieu adverse Joan Jordán en pleine tête, qui s'écroule dans la foulée. Problème : en se relevant pour être soigné, le relayeur s'en va chambrer les ultras en se tapant le visage et en mimant la "…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles