Badminton - Coronavirus - Coronavirus : le badminton peut reprendre en plein air

·1 min de lecture

La Fédération française de badminton a précisé les conditions de reprise de la pratique, qui ne peut pas avoir lieu dans les gymnases mais en extérieur. Deux mois après voir mis fin à tous ses championnats en raison de la pandémie de coronavirus, la Fédération française de badminton (FFBaD) a décidé d'encourager la reprise de l'activité. Il demeure impossible de jouer dans les gymnases, les lieux de pratiques habituels qui restent fermés sur tout le territoire, mais il existe une solution : le badminton de plein air. Même jeu, mêmes règles, mais en extérieur, avec peut-être une légère bise qui caresse le volant. Depuis lundi dernier, le cadre est défini. La FFBaD a rédigé un protocole qui détaille les mesures sanitaires pour un jeu en sécurité. Parmi elles : l'interdiction de toucher avec les mains le volant de son adversaire, préalablement marqué avec un signe distinctif, ou le remplacement des gestes de convivialité (serrage de main) par un geste avec la raquette. La Fédération internationale avait lancé l'année dernière le concept du AirBadminton, qui offre des opportunités de jouer partout (herbe, sable, surface dure) avec un volant adapté. On n'est pas encore revenu aux jolis parquets, avec leurs filets bien tendus, mais c'est un premier pas. « La pratique en plein air est complémentaire de la pratique traditionnelle en gymnase, pense Florent Chayet, le président de la FFBaD. Nous ne savons pas combien de temps va durer cette crise, il faut absolument que nos licenciés gardent le contact avec le volant pour qu'à la rentrée ils retournent dans nos clubs. » L'actualité du coronavirus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles