Badminton - Euro - La France assurée d'une première médaille aux Championnats d'Europe par équipe mixte

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Vainqueurs de l'Angleterre (4-1) pendant que la Russie dominait les Pays-Bas (4-1), les Français se sont qualifiés pour les demi-finales de l'Euro en Finlande. Une première pour le badminton tricolore dans une épreuve mixte. Des tribunes plongées dans le noir s'est élevée une clameur, comme si le public était là. Christo Popov jouait bien devant une salle vide à Vantaa (Finlande), ce jeudi, lors des Championnats d'Europe de badminton par équipe mixte, mais son coup dans le dos à 20-21 dans le troisième set pour remettre victorieusement un smash de l'Anglais Johnnie Torjussen a fait rugir le clan français, qui a crié pour mille. lire aussi La France battue mais toujours en course aux Championnats d'Europe par équipe mixte Sauver un volant de match d'un coup de génie n'a pas permis au jeune champion de France de s'imposer dans le premier simple d'une rencontre décisive pour la qualification (18-21, 21-14, 24-26), mais le geste a montré aux Bleus qu'il fallait y croire jusqu'au bout et l'abnégation a été récompensée : trois matches plus tard, ils empochaient la victoire sur l'Angleterre (4-1) et leur place en demi-finales de l'Euro. Marie Batomene renverse tout Le match pour la troisième place n'étant pas de mise, le badminton français est assuré de récolter la première médaille européenne de son histoire dans une épreuve mixte, ce que les hommes et les femmes avaient déjà réussi à faire séparément l'année dernière. Il a donc fallu s'accrocher et c'est ce qu'a fait Marie Batomene face à Freya Redfearn. Après avoir perdu le premier set, la joueuse d'Arras a tout renversé pour s'imposer en trois manches (14-21, 21-14, 21-7) dans le match « le plus stressant de ma vie », comme elle dira plus tard.

Le double hommes composé de Ronan Labar et Julien Maio a connu moins de problèmes face à la paire Easton-Van Leeuwen (21-17, 21-16) et le double dames composé d'Anne Tran et Léa Palermo s'est offert une promenade de santé face à Lado-Tolman (21-7, 21-10). Il ne manquait plus que le double mixte, remporté par Delphine Delrue et Thom Gicquel après une mise en route plus hésitante (20-22, 21-14, 21-10). Ronan Labar « Nous visons l'or car il y a du talent dans cette équipe » Ce vendredi, suivant le tirage au sort à venir, les Français seront opposés aux Danois, immenses favoris de l'épreuve et vainqueurs de douze des treize dernières éditions, ou une nouvelle fois aux Russes, croisés en poule. « Nous visons l'or, car il y a du talent dans cette équipe, annonce Ronan Labar, l'un des cadres de l'équipe. Mais toutes les équipes sont solides. Mercredi, nous avons perdu 4-1 contre la Russie mais avec deux défaites en trois sets, alors nous essaierons de prendre notre revanche si nous les rencontrons de nouveau. » Le parcours des Français n'en deviendrait que plus historique. lire aussi Toute l'actualité du badminton