Badminton - Int. France - Triplé japonais aux Internationaux de France de badminton

·1 min de lecture

Les finales des IFB ont vu la victoire de trois représentants japonais, avec deux titres en simple, et de deux sud-coréens. Le Japon était à la fête au stade Pierre-de-Coubertin, ce dimanche à Paris, pour les finales des Internationaux de France de badminton (IFB). Trois titres sur cinq lui sont revenus, une moisson spectaculaire qui a commencé avec le simple hommes. lire aussi La France terre d'accueil de grands évènements de badminton Opposé à Chou Tien Chen, vainqueur du tournoi en 2014, Kanta Tsuneyama l'a emporté au terme d'un très long match (1h13), où il a démontré sa résistance physique. Le numéro 13 mondial s'est imposé en trois sets (15-21, 21-8, 21-17) pour le premier Japonais titré en simple à Paris. Une paire danoise pour résister aux Asiatiques Le simple dames allait tomber assurément dans l'escarcelle japonaise puisqu'il opposait Akane Yamaguchi à Sayaka Takahashi. La première (n°5 mondiale) a dominé la rencontre en deux manches (21-18, 21-12). Le troisième titre du Japon a été l'oeuvre du double mixte Watanabe-Higashino. La paire nipponne s'est défaite sans trembler des Danois Christiansen-Boje (21-8, 21-17), seuls Européens parvenus en finale. Deux doubles ont été remportés par des tandems sud-coréens : le double dames par Lee Sohee - Shin Seungchan contre Kim Soyeong - Kong Heeyong (21-17, 21-12) ; et le double hommes par Ko Sung Hyun - Shin Baekcheol face à Gideon - Sukamuljo (21-17, 22-20). lire aussi L'actualité du badminton

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles