Bagarre à l'entraînement entre les Los Angeles Rams et les Cincinnati Bengals

(G. A. Vasquez/USA Today Sports/Presse Sports)

Les Los Angeles Rams et les Cincinnati Bengals, qui se sont affrontés, en février dernier, au Super Bowl, s'entraînaient ensemble, jeudi, avant le coup d'envoi de la saison de NFL. Mais une bagarre a écourté la séance.

Les entraînements partagés par deux équipes lors de la présaison de NFL apportent leur lot d'échauffourées. La semaine dernière, les joueurs des New England Patriots et des Carolina Panthers en étaient venus aux mains. Et, jeudi, ce sont ceux des Los Angeles Rams et des Cincinnati Bengals - qui s'étaient affrontés au Super Bowl en février (victoire de LA) - qui en ont fait de même, écourtant, du coup, la séance d'entraînement.

Ce sont les défenseurs des Rams et les attaquants des Bengals qui se sont bagarrés. Aaron Donald, le defensive tackle et star de l'équipe de Los Angeles, a été impliqué. Il a été vu avec un casque d'un joueur des Bengals dans les mains. La'el Collins, un des bloqueurs de Cincinnati, a également été au coeur des incidents.

Sans doute aucune sanction contre les joueurs impliqués

Selon la règle établie par la NFL, les équipes, et non la ligue pro elle-même, sont responsables de la discipline durant les entraînements, y compris ceux qui sont collectifs. S'il doit y avoir des sanctions, après l'échauffourée de jeudi, ce sont les Rams et les Bengals qui devront les prendre. Mais Sean McVay, l'entraîneur de LA, et Zac Taylor, son homologue de Cincinnati, ont déclaré ne pas faire grand cas de cette bagarre.

Malgré les incidents, la séance a été l'occasion d'apprécier de jolies combinaisons, comme cette passe de Joe Burrow, le quarterback des Cincinnati Bengals, pour Ja'Marr Chase, son receveur vedette (voir ci-dessous).

lire aussi

Toute l'actualité de la NFL