Bagarre entre "supporters" marseillais et toulonnais en marge d'un match de CFA

La rencontre de CFA entre la réserve de l’OM et le Sporting de club de Toulon, ce dimanche à Carnoux-en-Provence, a été prétexte à de violents affrontements entre les supporters des deux clubs avant le match.

La rencontre avait été classée « à hauts risques » par les autorités. Même en CFA, un OM-Toulon sent le soufre. La rivalité des supporters des deux clubs méditerranéens est historique. Et l’affiche de samedi entre la réserve marseillaise et un Sporting relégué dans les étages du foot amateur suscitait l’inquiétude. A juste titre. Les supporters toulonnais avaient été interdits de match organisé à Carnoux-en-Provence, par la préfecture de police. Peine perdue. Une soixantaine de « supporters » (non affiliés officiellement aux groupes de l’OM, notamment) des deux camps s’étaient donnés rendez-vous, vraisemblablement via les réseaux sociaux, pour une bagarre à l’ancienne, rapporte la Provence.

A lire aussi >> Une bagarre générale... entre parents lors d'un match de jeunes

Quatre blessés

Les gendarmes ont vite repéré ces deux groupes une petite heure avant le coup d’envoi du match, dont l'un d'une soixantaine de personnes venues de Marseille. « Simultanément, nous avons appris qu’environ 60 Toulonnais venaient de descendre à la gare de Cassis avec des barres de fer et des bâtons », rapporte ainsi le colonel Benoît Ferrand, chef du groupement de gendarmerie des Bouches-du-Rhône. Tous se sont dirigés vers Carnoux.

Pour empêcher la jonction autour de la départementale 41, la gendarmerie dépêche vingt hommes sur les lieux. Si les premiers affrontements éclatent,...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages