Bakambu, Villarreal, Camp Nou : le voyage de rêve des U10 du Paris FC

Quelle aventure ! Partis de Paris le 2 avril dernier, 19 enfants âgés de 9 à 10 ans et 3 encadrants ont vécu une semaine chargée d'émotions au cours d'un stage en Espagne organisé pour les U10 du Paris FC. Un moment de partage intense marqué par des instants de vie inoubliables au centre d'entraînement de Villarreal où ils étaient accueillis. "Avec les enfants, on a fait ce stage (du 2 au 7 avril) avant tout pour travailler et découvrir une autre culture. Autour des matches amicaux et des entraînements qu'on a pu faire, j'ai pu caler des activités qui n'avaient rien à voir avec le football. On a fait du Beach soccer, du Karting. On est allé voir un match au Camp Nou. Ce stage nous a permis d'allier travail et plaisir", explique pour Goal, Anthonin Baz, responsable des U10 du PFC, à l'origine du voyage.

Bakambu est venu saluer les jeunes parisiens

Pour permettre aux enfants de partir, Anthonin Baz a dû batailler ferme. Convaincre Villarreal n'a pas été le plus compliqué sachant qu'il était en stage là-bas il y a trois ans. En revanche, l'encadrant a dû utiliser plusieurs canaux pour financer le voyage et les activités. "J'ai dû me débrouiller de A à Z, nous dit-il. J'ai trouvé des sponsors, des mécènes. J'ai aussi parlé de mon projet à l'entraîneur de l'équipe première, Réginald Ray. Il en a parlé à tous ses joueurs, qui ont été conquis." Ce qui a abouti à la création d'une cagnotte commune. De son côté, l'encadrant a cherché par tous les moyens à obtenir les 14 000 euros nécessaires pour partir : "J'ai essayé jusqu'au dernier moment de récolter le maximum d'argent pour que ça coûte le moins possible aux parents. Au départ, je voulais que ça leur coûte 0 €, mais vu la difficulté de trouver des sponsors, j'ai été contraint de leur demander une petite participation, qui reste dérisoire au vu de la semaine qu'on a passée et des activités qu'on a faites."

Les enfants ont pu rencontrer Cédric Bakambu, l'attaquant de Villarreal issu de la région parisienne. "J'ai un copain qui a joué avec lui à Sochaux. Je lui en ai parlé et il a passé le mot, raconte Anthonin Baz. C'est quelqu'un de très sympa. Il a passé cinq minutes avec les enfants, le temps de prendre des photos avant qu'il parte avec le groupe." Pendant l'intégralité du stage, les jeunes du Paris FC ont aussi pu découvrir un autre football. Ils ont d'abord affronté les U10 de Villarreal et se sont offerts une victoire de prestige (4-3). Un premier test réussi avant de débarquer au centre d'entraînement du FC Barcelone (la Masia) pour y affronter les Catalans. Un match perdu 7-3. "Je pense qu'ils ont été surpris, précise le coach. C'est à l'image du foot espagnol. On retrouve des petits gabarits, très forts techniquement. Ce ne sont pas des joueurs qui vont dribbler quatre adversaires comme Neymar, mais ce sont des profils à la Xavi, Iniesta qui ont une intelligence de jeu supérieure à la moyenne."

Au-delà du terrain, "c'était super pour la cohésion de groupe, ajoute Anthonin Baz. J'ai des enfants qui vivent dans un contexte socio-économique compliqué. Certains parents se plient en quatre pour que leurs enfants jouent au foot. Quand on est parti faire du Beach soccer, j'avais des enfants qui n'avaient jamais vu la plage. D'autres n'y étaient pas allés depuis 4 ou 5 ans. C'était aussi le but de ce stage organisé pendant les vacances scolaires. Les  gamins ont fait des achats à la boutique du FC Barcelone. Il y a également eu ce match au Camp Nou." Que les partenaires de Lionel Messi ont largement dominé, infligeant un sévère 3-0 au FC Séville, avec un doublé de l'Argentin et un but de Luis Suarez. La piste aux étoiles pour les U10 du PFC.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages