Balkans : le spectre de la guerre ?

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après l'expulsion de Novak Djokovic d'Australie où il a tenté de disputer l'Open de tennis, le peuple serbe a pris fait et cause pour son champion. Pendant 12 jours, la Serbie s’est sentie à nouveau pointée du doigt, au moment même où une poussée de fièvre nationaliste gagnait ses ex-républiques de Bosnie et du Kosovo. Ce conflit des Balkans qui endeuilla l'Europe comme jamais depuis la seconde guerre mondiale est-il vraiment derrière nous ? Les réponses de nos reporters et notre grand témoin.


Lire la suite

Lire aussi:
La Bosnie-Herzégovine sous la menace d'une sécession serbe
L'UE s'efforce de rassurer les pays des Balkans sans avancée concrète sur leur intégration
Le Kosovo et la Serbie signent un accord sur une "normalisation économique"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles