Balotelli à l'OM : Mario au premier regard

"Ce bâtard a enfin trouvé sa Bonne Mère. Écrasez-les !" Ce dimanche 10 mars 2019, dès la rosée du matin, il était possible de lire ces mots doux au 187 boulevard Jean Luciano, contre la cloison du centre d'entraînement de l'OGC Nice. Interdit de déplacement au Vélodrome pour le derby de la 28e journée de Ligue 1, les ultras niçois réussissent à faire parler d'eux et s'en prennent ni plus ni moins à leur ancien joueur star, parti rejoindre la cité phocéenne quelques mois plus tôt. Ces deux phrases font beaucoup de bruit, le derby du Sud sera bouillant, et c'est d'un coup de tête rageur que Mario Balotelli permettra aux siens de se farcir ses anciens coéquipiers. Le 11 mars, la banderole a disparu. Cette fois-ci c'est bon, plus personne ne crachera sur Super Mario dans les rues de Nice. Plus à l'ouest sur la côte méditerranéenne, il est sur toutes les lèvres. L'art de diviser pour mieux régner.

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com