Bamba Dieng et l'OM : tout reste à écrire

Lors de sa dernière titularisation en Coupe de France contre Hyères, Bamba Dieng a couru, glissé, raté une énorme occasion, puis enfin marqué. Bref, du Bamba Dieng dans le texte : à boire et à manger, pas mal à croquer et une digestion incertaine pour les supporters. Faut-il s'enthousiasmer du but marqué ou regretter le déchet, récurrent, sur les autres occasions ?

"Peut-être que dans cette ville un peu populaire, un peu pauvre, on aime ces outsiders qui grandissent avec le club, avec les supporters."Nicolas, supporter pro-Bamba


Nicolas, supporter marseillais et Bamba-enthousiaste, sait déjà ce qu'il retient de ce match : "Je trouve un peu cruel de se focaliser sur ce qu'il fait mal parce que lorsque l'on connaît un peu le football, on voit directement les qualités qu'il peut avoir. Il se procure toujours des…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com